338 utenti


Libri.itSEBASTIÃO SALGADO. AMAZÔNIAQUANDO DORMO LA NOTTE…L’INFERNALE OTTOVOLANTE100 CONTEMPORARY WOOD BUILDINGS (INT) PICCOLO TIGRE E PICCOLO ORSO VANNO IN CITTA
Emergency

Fai un link ad Arcoiris Tv

Fai un link ad Arcoiris Tv

Utilizza uno dei nostri banner!






Tag: CorreoDelSur

Totale: 3

D'ici, de là-bas Surtout Lausannois !

Campagne pour les élections communales en pays de Vaud
Février 2006
Votation historique. Un exemple te citoyenneté
Pour la première fois participent les étrangers
-Sur une idée et réalisation de Sergio Medina, CdS Producciones-
Campagne pour les élections municipales de mars 2006 dans le canton de Vaud, Suisse, et pour les referendums contre les lois Blocher, qui limitent le séjour des étrangers non communautaires en Suisse, quelque soit leur nationalité, pour autant qu'ils soient en Suisse depuis 10 ans et qui séjournent dans le canton au moins 3 ans.
Votation historique : pour la première fois les étrangers peuvent nos seulement participer à des élections municipales, mais peuvent aussi être élus.
Après la approbation de la nouvelle constitution vaudoise, les étrangers peuvent voter et être élus dans les communes du canton, fait unique dans un canton suisse, où jusqu'à il y a quelques lustres, les femmes n'avaient pas le droit de vote dans certaines communes de la "Suisse profonde". Le canton de Vaud fut pionnier dans les droits de vote de femmes en 1959! Dans la plupart de cantons les étrangers n'ont le droit que de payer leurs impôts et les cotisations sociales.

Realización: Sergio Medina

Visita: www.correodelsur.ch

Municipales de Lausanne - Suisse février 2006

Campagne pour les élections municipales de mars 2006 dans le canton de Vaud, Suisse, pour el référendum contre les lois Blocher, qui limitent le séjour des étrangers non communautaires en Suisse. Votation historique: pour la première fois les étrangers peuvent nos seulement participer à des élections municipales, mais peuvent aussi être élus.
Après la approbation de la nouvelles constitution vaudoise, les étrangers peuvent voter et être élus dans les communes du canton, fait unique dans un canton suisse, où jusqu?à il y a quelques années, les femmes n?avaient pas le droit de vote dans certaines communes de la « Suisse profonde ». Le canton de Vaud fut pionnier dans les droits de vote de femmes en 1959 ! Dans la plupart de cantons les étrangers n?ont le droit que de payer leurs impôts.
La moyenne des étrangers en Suisse est du 21%, sur 7 millions d?habitants. Dans le canton de Vaud et sa capitale, Lausanne, ils sont le 38%, sur une population de 136 mil habitants. Il y a également en Suisse entre 100 000 et 200 000 étrangers « sans papiers », lesquels, avec les nouvelles lois Blocher, n?ont pratiquement aucune possibilité de voir leur séjour régularisé.
Ces lois (des plus restrictives d?Europe) restreignent aussi l?asile politique, et ceci alors que les Suisses vient de voter pour les accords bilatéraux avec les pays de la communauté européenne, facilitant le transits et séjour des personnes.
Parmi la communauté latino-américaine, se sont les équatoriens qui sont les plus nombreux, au moins dans la région francophone. Rien qu?à Lausanne, ville de 136 habitants, ils sont dans les 5 000 ressortissants à y résider et travailler. Le gouvernement équatorien s?et même vu obligé d?y créer un consulat.
Caméra et montage: Sergio Medina
Correo del Sur Producciones: www.correodelsur.ch

Les Roms

Un documentaire de 57 minutes explore la mémoire contemporaine d'un peuple Rom violemment confronté au nationalisme du XX° siècle, afin de mieux cerner les nouveaux enjeux et la place de ce peuple en Europe.
La démarche de ce film est de s'inscrire dans un récit singulier... Celui d'un tsigane imaginaire qui part en quête de la mémoire de son peuple, en errance dans cette Europe du souvenir. Chemin faisant, d'étape en étape, notre voix de la mémoire interroge ceux qui se souviennent, ceux qui savent, parcourent les lieux de mémoire à la recherche d'une histoire incarnée, reconstituant pas à pas un puzzle impressionniste de l'histoire de son peuple.
Mais cette voix n?est pas uniquement celle de la mémoire elle est aussi celle de l?avenir. Elle interroge ceux qui décident du futur de cette minorité européenne. Elle nous plonge dans les enjeux auxquels doit faire face ce peuple pour se faire accepter.
Au fil de cette quête, à travers ce personnage sans visage, se dessine l'image d'un peuple qui s'approprie cette histoire et retrouve une mémoire trop longtemps refoulée, pour mieux nous raconter un demi siècle de persécution et les défis actuels.
Un film écrit et réalisé par Benoît Califano et Laure Pradal
Images: Pierre Trouillet
Montage: Yanick Dumas
Documentation: Véronique Lambert de Guise
Production exécutive: Mille et une productions
Coproduction: Le Gatief - Asnit - La Cimade
Avec le soutien du Fond d'aide au victimes des persécutions nazies et du Ministère des Affaires Etrangères.