Arcoiris TV

Chi è Online

306 utenti
Libri.itFIORI DLA SIGNORINA PEPPINAN.197 BRUTHER (2012-2018)BUONANOTTE CIPOLLINAURBAN SKETCHING - COLORE

Fai un link ad Arcoiris Tv

Utilizza uno dei nostri banner!



Tutti i filmati di EMERGENCY


Racines

ArcoirisTV
2.1/5 (53 voti)
Condividi Segnala errore

Codice da incorporare

Dimensioni video

Scheda da incorporare

Riproduci solo audio:
Arcoiris - TV
Racines est un documentaire qui présente les Mapuches à travers le Nguillatún de Pokura et l'influence que les indigènes ont sur la société chilienne à travers les peintures murales.
Le Nguillatún est une cérémonie sacrée Mapuche qui, en général, a lieu une fois par an dans chaque communauté.
Mapuche signifie " Homme de la terre " et toutes ses traditions et rites y sont liés.
Le Chili compte environs 1,2 millions de Mapuches (le 10% de la population totale). Ils habitent actuellement dans les territoires du sud, où ils vivent dans des communautés, mais une grande concentration d'entre eux habitent dans les villes. En effet, près de 400 mille d'entre eux habitent dans de grandes villes, telles que Santiago, Concepción, Temuco, Osorno, Valdivia.
Cette émigration est due principalement au manque de terres et de débouchés dans leurs communautés.
Le territoire Mapuche, à l'arrivée des Espagnols en 1540, comprenait 11 millions d'hectares et occupait trois grandes régions du sud du Chili. Il y avait alors 1 million et demi de Mapuches. Aujourd'hui -pour une quantité presque égale d'habitants- il ne leur reste que 500 mille hectares, d'une terre peu fertile et épuisée.
Jusqu'en 1881 -63 ans après l'indépendance chilienne- le peuple Mapuche a pu conserver son territoire indépendante, les territoires ancestraux, le Walmapu, commençait dans l'actuelle ville de Concepción -500 km au sud de Santiago- et avait comme frontière naturelle le fleuve Bío Bío. La frontière sud se situait à l'Île de Chiloé, terre des Mapuches-Huilliches, les gens du sud.
Aujourd'hui, les murs des villes reflètent la présence indigène, sa force inépuisable pour continuer à exister. Les murs parlent et racontent les rêves, la lutte et l'espoir.
caméra: Sergio Medina
commentaire: Sergio Medina
raconté par: Jean Musy
doublage: Marcel Bose et Véra Thérémissinoff
montage: Hugo Orell
CdS Producciones Suisse,décembre 1995
Visitez le site: www.correodelsur.ch
Ce film a été réalisé avec l'aimable collaboration de:
La Communauté de Pokura / Le Conseil de toutes les Terres / Le Taller Sol de Santiago - Toño Cadima Zamora / Luis Llanquilef, représentant Mapuche en France et Europe (informateur culturel) / ASNA; association de Soutien aux nations amérindiennes / Lonco Alejo Chañapi / Werrken Alejo Chañapi
Werrken Rogeli / Arnoldo Pichumilla / Communauté de Cheuqueleo / Marly Mora y Ana Doris Bravo

Per pubblicare il tuo commento, riempi i campi sottostanti e clicca su "Invia". Riceverai una email con la richiesta di conferma.