Arcoiris TV

Chi è Online

429 utenti
Libri.itLINDA MCCARTNEY. POLAROIDSKLEIN (I) #BasicArtFERRARI - Art EditionALFRED HITCHCOCK: THE COMPLETE FILMSMIGUEL RIO BRANCO. MALDICIDADE

Fai un link ad Arcoiris Tv

Utilizza uno dei nostri banner!


Rivista ILLUSTRATI

Sfoglia riviste di Illustrati

Lingua: FRANCESE

Totale: 165

World Social Forum: Interview de Madame Traore

l'Afrique en marche.
L'intellectuelle malienne résume les conséquences qu?à eu le Forum sur son continent.
Visitez le site: www.forumsocialmundial.org.br

Racines

Racines est un documentaire qui présente les Mapuches à travers le Nguillatún de Pokura et l'influence que les indigènes ont sur la société chilienne à travers les peintures murales.
Le Nguillatún est une cérémonie sacrée Mapuche qui, en général, a lieu une fois par an dans chaque communauté.
Mapuche signifie " Homme de la terre " et toutes ses traditions et rites y sont liés.
Le Chili compte environs 1,2 millions de Mapuches (le 10% de la population totale). Ils habitent actuellement dans les territoires du sud, où ils vivent dans des communautés, mais une grande concentration d'entre eux habitent dans les villes. En effet, près de 400 mille d'entre eux habitent dans de grandes villes, telles que Santiago, Concepción, Temuco, Osorno, Valdivia.
Cette émigration est due principalement au manque de terres et de débouchés dans leurs communautés.
Le territoire Mapuche, à l'arrivée des Espagnols en 1540, comprenait 11 millions d'hectares et occupait trois grandes régions du sud du Chili. Il y avait alors 1 million et demi de Mapuches. Aujourd'hui -pour une quantité presque égale d'habitants- il ne leur reste que 500 mille hectares, d'une terre peu fertile et épuisée.
Jusqu'en 1881 -63 ans après l'indépendance chilienne- le peuple Mapuche a pu conserver son territoire indépendante, les territoires ancestraux, le Walmapu, commençait dans l'actuelle ville de Concepción -500 km au sud de Santiago- et avait comme frontière naturelle le fleuve Bío Bío. La frontière sud se situait à l'Île de Chiloé, terre des Mapuches-Huilliches, les gens du sud.
Aujourd'hui, les murs des villes reflètent la présence indigène, sa force inépuisable pour continuer à exister. Les murs parlent et racontent les rêves, la lutte et l'espoir.
caméra: Sergio Medina
commentaire: Sergio Medina
raconté par: Jean Musy
doublage: Marcel Bose et Véra Thérémissinoff
montage: Hugo Orell
CdS Producciones Suisse,décembre 1995
Visitez le site: www.correodelsur.ch
Ce film a été réalisé avec l'aimable collaboration de:
La Communauté de Pokura / Le Conseil de toutes les Terres / Le Taller Sol de Santiago - Toño Cadima Zamora / Luis Llanquilef, représentant Mapuche en France et Europe (informateur culturel) / ASNA; association de Soutien aux nations amérindiennes / Lonco Alejo Chañapi / Werrken Alejo Chañapi
Werrken Rogeli / Arnoldo Pichumilla / Communauté de Cheuqueleo / Marly Mora y Ana Doris Bravo

LA QUATRIÈME GUERRE MONDIALE

Rapports des fronts du Mexique, Argentine, Afrique du Sud, Israël, Palestine, Corée, Amérique du nord et Europe.
Des millions de sans abris en Afrique du Sud luttent pour leur droit à une demeure décente et contre la privatisation de l'eau.
Au Chiapas, les indigènes chassent les troupes gouvernementales de leurs terres, en cours de tractation sur le marché global.
Après l'effondrement économique en Argentine en Décembre 2001, une population qui renaît et qui tente de reprendre les commandes politiques et infrastructurelles.
Après la drastique libéralisation du marché du travail en 1997 (Corée du Sud), des millions de travailleurs descendent dans la rue pour une des plus grandes grèves de l'histoire.
La désobéissance massive contre les sommets des pays riches au Québec et à Gênes a conduit à un état de semi-guerre civile dans les centres névralgiques des grandes puissances.
L'histoire des hommes et des femmes de tous les continents qui refusent de capituler devant la terreur, et de voir leurs rêves d'un monde plus juste détruits par les armes, la peur et le désespoir.
Un film qui conjugue les images inspirées et la poésie des résistances de la planète contre les attaques du néolibéralisme.
Un réquisitoire contre un système dont l'ordre dépend de plus en plus de la violence et de la guerre de la terreur pour pouvoir survivre.
Pour acheter le film cliquez ici

Rwanda à ne pas oublier

Interview d?Esther Mujawayo, survivante du génocide rwandais. Son pays paie encore le prix des massacres, et le paiera encore durant de nombreuses années. En plus d?avoir fait des milliers d?orphelins, le génocide a engendré un autre mal dévastateur : les viols sont devenus une pratique si répandue que 80 % de la population sont affectés par le virus du Sida. La sociologue relance l'accusation : tout le monde était au courant, bien avant que le drame n'éclate, mais personne n'a cherché à empêcher le génocide.

MI JULIO VERNE

Ce film est un hommage Jules Verne, le grand écrivain universel, ainsi qu'aux gens d'aujourd'hui qui aiment l'aventure, le risque et le rêve. A travers une approche personnelle et intime, chacun des explorateurs contemporains rencontrés nous conduit à un des « Voyages Extraordinaires » de Jules Verne, dans une surprenante concordance avec l'esprit de l'écrivain.
Année: 2005
Coproduction: Ex Nihilo (France)

¿Cómo explicar el sentido de la aventura de Julio Verne?
Sencillamente buscando a los exploradores de hoy día que hacen los mismos viajes que él imaginó hace un siglo. Por ejemplo, para el "Viaje a la Luna" filmé a un astronauta que vivió 6 meses en el espacio. Para "Cinco semanas en globo" filmé a un piloto de globos. Para los viajes polares encontré a una mujer que cruzó a pie la Antártica (hizo 3.500 kilómetros caminando). Así fui conociendo poco a poco el verdadero espíritu de Julio Verne, un explorador infatigable de las ciencias.
P.G.

Realización, guión: Patricio Guzmán
Asistido por: Camila Guzmán
Imagen: Jacques Bouquin
Sonido: André Rigaut
Montaje: Eva Feigeles
Música: Jorge Arraigada
Consejera artística: Renate Sachse
Productor delegado: Dominique Barneau
Casa de producción: Ex Nihilo para ARTE.
Cortesia de: Patricio Guzmán

Para comprar el video escribe a: contacto@patricioguzman.com

Visita: www.patricioguzman.com

Les musiciens de Brème

Une epoque formidable...

Une epoque formidable...
(France 1991) de Gérard Jugnot avec Gérard Jugnot, Richard Bohringer, Victoria Abril, Ticky Holgado, Chick Ortega, Eric Prat
Une époque formidable est une comédie féroce et gentille à la fois, qui nous raconte en deux temps trois mouvements la dérive d'un cadre au chômage. Le protagoniste est emporté dans un petit voyage atmosphérique aux pays des SDF ou des nouveaux pauvres, come on dit aujourd'hui. Gare de l'Est, le métro ouvert la nuit, les entrepôts de frusques, un négrier moderne, avec en prime deux personnages secondaires plutôt bien dessinés, Mimosa et Crayon. Une époque formidable est une comédie à tendance grave sur la déglingue, la dérive, la déprime où les lieux, les personnages pèsent leur petit poids de réalité.
downloads: livret pédagogique
Visitez le site: www.lazzarettieditore.it
Un film de Gérard Jugnot

Une voix pour la paix

Une voix pour la paix
La leçon d'Alfred Brauner
Le film réalisé à l?occasion de la rencontre d?Alfred Brauner avec les enfants du C.E.I.S. (Centre Educatif Italo-Suisse) de Rimini, propose une analyse attentive des dessins des enfants victimes des guerres passées et présentes. Les dessins de cette collection réalisée afin de combattre pour la paix et compilée pendant toute la durée des guerres dans ces lieux, feront dire à l?un des protagonistes: "La guerre, ca suffit!"
Réalisé par Andrea Canevaro
Visitez le site: www.ceis.rn.it

Video Contracorriente: Samir Amin




Samir Amin ( El Cairo, 1931) ha dedicado gran parte de su obra al estudio de las relaciones entre los países desarrollados y los subdesarrollados, las funciones de los estados en estos países y principalmente a los orígenes de esas diferencias, las cuales se encontrarían en las bases mismas del capitalismo y la mundialización. Para Amin, la mundialización es un fenómeno tan antiguo como la humanidad, sin embargo, en las antiguas sociedades esta ofrecía realmente oportunidades para las regiones menos avanzadas de alcanzar a las demás. Por el contrario la mundialización moderna, asociada al capitalismo, es polarizante por naturaleza, es decir que la lógica de expansión mundial del capitalismo produce en sí misma una desigualdad creciente entre los socios del sistema.

Cortesía de TeleSur.
Visita el sitio: www.telesurtv.net

02)L'Assemblea annuale del consorzio Etimos- Intervention de Wakil Adjibi

Intervention de Wakil Adjibi directeur de Vital Finance - Bénin
Extraits d?une vidéo tournée par Civitas durant l'Assemblée annuelle du consortium Etimos.
Compartimos 2004: Un réseau de solidarité
Visitez le site: www.etimos.it